Faire un stage à l’étranger durant mes études supérieures : quelles possibilités ?

Réaliser une partie de ton cursus à l’étranger est une très bonne idée. L’expérience est enrichissante sur le plan personnel et valorisante pour ton CV. Tu as peut-être pensé à plusieurs formules : Erasmus, job, séjour linguistique, volontariat, etc. Et pourquoi pas un stage ? Plusieurs options s’offrent à toi. On te détaille tout ça !

Faire un stage avec Erasmus+ 🇪🇺

Le programme Erasmus+ offre la possibilité de solliciter une bourse pour accomplir un stage dans une entreprise ou un organisme à l’étranger, pour 2 à 12 mois, pendant tes études. Il n’est en général pas possible de cumuler plus de 12 mois de mobilité par cycle (bachelier, master, doctorat).

Pour y accéder, il faut être régulièrement inscrit dans un établissement d’études supérieures. 33 pays participent au programme Erasmus : les 27 Etats membres de l’UE, la Norvège, l’Islande, le Liechtenstein, la Suisse, le Maroc et la Turquie. La Grande-Bretagne est sortie du programme avec le Brexit. Si tu souhaites y effectuer un stage, renseigne-toi auprès de ton établissement scolaire ou sur le site de AEF Europe.

Enfin, sache qu’il n’est pas possible d’introduire une demande de subvention à titre personnel : les stages n’ont lieu que dans le cadre d’une collaboration entre établissements adhérents à la Charte Universitaire Erasmus.

Renseigne-toi dès que tu arrives dans le supérieur ✔️

N’hésite pas à te renseigner au sujet du stage Erasmus dès tes débuts dans l’enseignement supérieur. Une fois ton projet sélectionné et accepté par ton institution, tu signeras une convention de stage. Tu recevras la Charte qui définit tes droits et devoirs pendant la période du stage.

Les étudiants peuvent, si le budget de leur établissement le permet, obtenir une bourse Erasmus afin de les aider à couvrir les frais de voyage et de séjour. Contacte le bureau des relations internationales de ton établissement. En fin de stage, l’institution d’accueil te remettra une attestation de séjour, ainsi qu’à ton établissement. Il servira à la reconnaissance des activités reprises dans la convention de stage.

Partir avec un organisme 🌐

Plusieurs organismes te permettent de partir à l’étranger pour effectuer un stage dans le cadre de tes études sup’. Tu pourras également tenter d’obtenir une bourse pour couvrir une partie des frais. Il faudra t’y prendre plusieurs mois à l’avance. Sois attentif aux dates de dépôts de dossiers pour les différents programmes et prépare un projet bien ficelé pour être sélectionné et pouvoir bénéficier d’une bourse. Plusieurs organismes t’aident dans ton projet de stage :

  • Le Bureau international Jeunesse (BIJ) (www.lebij.be) permet aux jeunes qui désirent améliorer leurs compétences linguistiques ou faire un stage professionnel, de se rendre à l’étranger à travers ses programmes Bel-J, Tremplin Langues, Tremplin Job, Québec ou encore Eurodyssée. Il octroie des bourses dont le montant varie selon les programmes.
  • Wallonie Bruxelles International (WBI) (https://wbi.be) offre des possibilités de stages aux étudiants en sciences économiques ou commerce international de l’enseignement supérieur reconnu ou subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour autant qu’un stage en entreprise soit prévu dans le cursus.
  • Le programme Explort (AWEX) (www.explort.be) te propose des stages à l’étranger en lien direct avec les entreprises wallonnes et leur développement commercial international. Il est accessible si tu es dans une filière à orientation économique, commerciale/de gestion, ou un cursus préparant à une carrière internationale.
  • L’International Association for the Exchange of Students for Technical Experience (IAESTE) (http://www.iaeste.be/students) s’adresse aux étudiants universitaires en sciences, technologie, ingénierie, mathématiques, agriculture ou arts appliqués, auxquels elle permet d’effectuer un stage rémunéré en entreprise.
  • The European Law Students’ Association (ELSA) (https://elsa.org) propose aux étudiants en droit des bourses s’ils souhaitent effectuer un séjour dans le cadre d’un travail de fin d’études en lien avec une problématique de développement.

Et si jamais tu te poses la moindre question sur les options qui s’offrent à toi en matière de mobilité internationale, que tu as envie d’être guidé dans tes démarches, sache que les 15 centres Infor Jeunes en Wallonie t’ouvrent leurs portes quand tu le souhaites, gratuitement, pour t’apporter toutes les infos utiles en vue de concrétiser ton projet à l’étranger ! 😊

Partager
Posted in Actualités, Pour carrousel article.