Quiz Top Départ : Teste tes connaissances !

Terminer (ou arrêter) tes études pour chercher un emploi ou te lancer dans un projet personnel implique certaines démarches et obligations. La fin de tes études et ton inscription en tant
que demandeur d’emploi ont également des conséquences sur tes droits sociaux. L’entrée dans la vie active rime (souvent) avec la recherche d’un premier logement, la gestion de son propre budget…

Alors… prêt·e ? Viens tester tes connaissances avec nos quiz “Top Départ vers la vie active” !

QUIZ DEMANDEUR.EUSE D’EMPLOI

Tu postules pour un emploi. Tu dois obligatoirement mettre une photo sur ton CV.

La photo n’est pas un élément obligatoire sur un CV : aucun·e employeur·euse ne peut la demander lors d’un recrutement (sauf cas précis), il s’agit donc d’un plus à apporter ou non sur ton CV. Il t’est conseillé de mentionner certaines informations telles que les renseignements personnels (nom, prénom, âge, adresse…), les études, les stages ou les expériences professionnelles, les connaissances en langues/informatique, les centres d’intérêt, le permis…

QUIZ LOGEMENT

L’état des lieux d’un logement doit obligatoirement être réalisé par un expert.

Ce sont les parties (le locataire et le propriétaire) qui choisissent ensemble la manière de réaliser l’état des lieux. Il peut être fait : - par le propriétaire et par le locataire - par des représentants du locataire et propriétaire (agence immobilière, membre de la famille, etc.) - par l'expert choisi de commun accord par le propriétaire et le locataire : l'expert peut être un géomètre-expert, un architecte, etc. L’état des lieux d’entrée est une description détaillée de l’état dans lequel se trouve le logement au moment de l’entrée du/de la locataire dans le bien loué. Il est obligatoire et sert à évaluer les éventuels dégâts occasionnés durant la location.

QUIZ SECURITE SOCIALE

Les allocations familiales sont octroyées mensuellement au père

Les allocations sont bien versées mensuellement mais elles sont en principe versées à la mère. Quand elle n’élève pas elle-même son enfant, c’est la personne qui la remplace qui perçoit les allocations familiales. Si l’enfant est placé dans une institution, la Fédération Wallonie Bruxelles (Direction Générale de l’Aide à la Jeunesse) reçoit deux tiers des allocations familiales pour couvrir les frais relatifs à l’éducation du·de la jeune. Dans certains cas, la mère ou la personne qui élevait l’enfant avant le placement reçoit le tiers restant. Dans d’autres cas, sur décision du Juge de la Famille, ce tiers restant est bloqué sur un compte épargne au nom de l’enfant jusqu’à sa majorité.