Quiz Top Départ : Teste tes connaissances !

Terminer (ou arrêter) tes études pour chercher un emploi ou te lancer dans un projet personnel implique certaines démarches et obligations. La fin de tes études et ton inscription en tant
que demandeur d’emploi ont également des conséquences sur tes droits sociaux. L’entrée dans la vie active rime (souvent) avec la recherche d’un premier logement, la gestion de son propre budget…

Alors… prêt·e ? Viens tester tes connaissances avec nos quiz “Top Départ vers la vie active” !

QUIZ DEMANDEUR.EUSE D’EMPLOI

0%

Tu postules pour un emploi. Tu dois obligatoirement mettre une photo sur ton CV.

Correct! Wrong!

La photo n’est pas un élément obligatoire sur un CV : aucun·e employeur·euse ne peut la demander lors d’un recrutement (sauf cas précis), il s’agit donc d’un plus à apporter ou non sur ton CV. Il t’est conseillé de mentionner certaines informations telles que les renseignements personnels (nom, prénom, âge, adresse…), les études, les stages ou les expériences professionnelles, les connaissances en langues/informatique, les centres d’intérêt, le permis…

Le lettre de motivation est facultative lors d’une recherche d’emploi.

Correct! Wrong!

Une lettre de motivation accompagne le curriculum vitae. Il t’est conseillé de les envoyer ensemble. La lettre met en avant tes compétences et tes qualités. Elle doit susciter l’intérêt du/de la recruteur·euse. Elle répondra à 3 questions : objet de la candidature, qui tu es, pourquoi tu veux ce travail. Elle est manuscrite si l’employeur·euse le demande (moins fréquent vu que les candidatures sont envoyées par mail).

Les agences intérim ne proposent que des missions de courte durée.

Correct! Wrong!

L'intérim n'est pas automatiquement synonyme de missions de courte durée. Souvent, elles s’étalent sur plusieurs mois. Beaucoup d'intérimaires obtiennent un contrat fixe après une période d'intérim. Dans ce type de contrat, c’est l’agence qui est ton·ta employeur·euse. Pour multiplier tes chances de trouver un job, tu peux t’inscrire dans plusieurs agences et les solliciter régulièrement.

Tu souhaites démarrer une activité indépendante. Comme son nom l’indique, tu dois tout penser, gérer et financer toi-même.

Correct! Wrong!

Le Forem peut t’aider. Il est possible de rencontrer un·e conseiller·ère en création d’activité au sein de la plupart des « carrefour emploi formation ». De plus, tu peux faire appel à diverses aides financières (prêts spéciaux, bourses, chèques formations…) qui sont réservées aux indépendant·e·s qui débutent leur activité. De nombreux organismes tels que des couveuses d’entreprises peuvent également t’orienter dans la concrétisation de ton projet.

Le syndicat est une organisation qui défend les intérêts des travailleur(euse)s. Il intervient entre l’employeur(euse) et les travailleur(euse)s quand il y a des soucis dans l’application du règlement, des conditions de travail…

Correct! Wrong!

Le syndicat défend tes droits dans le domaine de l’emploi et du chômage. Ces missions sont les suivantes : paiement des allocations de chômage, information et aide juridique, défendre les intérêts des travailleur(euse)s avec ou sans emploi, représenter le·la travailleur·euse au Tribunal du travail, aide et soutien des chômeur·euse·s, aide personnalisée, service juridique… Pour pouvoir bénéficier de cela, tu dois payer une cotisation mensuelle.

QUIZ LOGEMENT

0%

L’état des lieux d’un logement doit obligatoirement être réalisé par un expert.

Correct! Wrong!

Ce sont les parties (le locataire et le propriétaire) qui choisissent ensemble la manière de réaliser l’état des lieux. Il peut être fait : - par le propriétaire et par le locataire - par des représentants du locataire et propriétaire (agence immobilière, membre de la famille, etc.) - par l'expert choisi de commun accord par le propriétaire et le locataire : l'expert peut être un géomètre-expert, un architecte, etc. L’état des lieux d’entrée est une description détaillée de l’état dans lequel se trouve le logement au moment de l’entrée du/de la locataire dans le bien loué. Il est obligatoire et sert à évaluer les éventuels dégâts occasionnés durant la location.

La garantie locative (caution) est obligatoire

Correct! Wrong!

La constitution d’une garantie locative n’est pas prévue dans la loi. Certains propriétaires ne l’exigent pas, mais cette hypothèse est très rare.

Les logements sociaux sont réservés aux familles nombreuses

Correct! Wrong!

Les logements sociaux sont aussi bien destinés aux personnes isolées qu'aux ménages ayant des revenus modestes.

L’entretien annuel du chauffe-eau est à charge du locataire

Correct! Wrong!

Le locataire doit user du logement en bon père de famille et est chargé du menu entretien. Il doit donc veiller à l’entretien régulier des appareils de production d’eau chaude. Par contre, le remplacement d’une partie principale de l’appareil est à charge du propriétaire, sauf si la défectuosité est due à un manque d’entretien régulier de la part du locataire.

L’indexation du loyer est automatique

Correct! Wrong!

L’indexation du loyer n’est pas automatique. Elle doit être demandée par le propriétaire, par écrit. Il peut réclamer l'indexation une fois par an. En cas d’oubli, le propriétaire peut réclamer les arriérés des 3 mois qui précèdent sa demande, pas plus.

QUIZ TOP DEPART VERS LA VIE ACTIVE : LOGEMENT
Résultat

QUIZ SECURITE SOCIALE

0%

Les allocations familiales sont octroyées mensuellement au père

Correct! Wrong!

Les allocations sont bien versées mensuellement mais elles sont en principe versées à la mère. Quand elle n’élève pas elle-même son enfant, c’est la personne qui la remplace qui perçoit les allocations familiales. Si l’enfant est placé dans une institution, la Fédération Wallonie Bruxelles (Direction Générale de l’Aide à la Jeunesse) reçoit deux tiers des allocations familiales pour couvrir les frais relatifs à l’éducation du·de la jeune. Dans certains cas, la mère ou la personne qui élevait l’enfant avant le placement reçoit le tiers restant. Dans d’autres cas, sur décision du Juge de la Famille, ce tiers restant est bloqué sur un compte épargne au nom de l’enfant jusqu’à sa majorité.

S'affilier à une mutuelle n'est pas obligatoire

Correct! Wrong!

Personne ne peut y déroger. Cette affiliation te permet d’être remboursé·e des soins de santé (médicaments, honoraires des médecins et des dentistes, frais d’hospitalisation) ou de percevoir des indemnités en cas d’incapacité de travail, invalidité, indemnité de maternité. Elle t’informe, t’accompagne et te défend en matière de santé et de droits sociaux. Lorsque tu travailles, tu termines ton stage d’insertion ou si tu atteints l’âge de 25 ans (19 ans si tu es apprenti·e), tu ne peux plus être sur le carnet de tes parents, tu dois être titulaire de ton propre carnet.

Tu as moins de 18 ans, tu peux percevoir toi-même tes allocations familiales.

Correct! Wrong!

Sous certaines conditions : si tu es marié·e, si tu reçois des allocations pour ton ou tes enfant(s), si tu es émancipé·e, si tu as 16 ans et ne vit plus chez tes parents.

Lorsque tu es inscrit·e en tant que demandeur·euse d’emploi auprès du Forem, tu perds le droit aux allocations familiales.

Correct! Wrong!

A la fin de ton parcours scolaire, il t’est conseillé de t’inscrire au Forem. Cette inscription te permet de continuer à bénéficier de tes droits sociaux dont tes allocations familiales. Tu continues à les percevoir pendant 12 mois (durée du stage d’insertion socio-professionnelle) si tu as moins de 25 ans. Pendant le stage d’insertion et si tu perçois une rémunération supérieure à 551,89€ brut, tu perds ton droit aux allocations familiales. Attention, si à la fin de tes études, tu choisis de ne pas t’inscrire au Forem, tu perds ton droit aux allocations familiales.

Tu as été malade pendant 2 mois durant ton stage d’insertion professionnelle. Celui-ci a donc été prolongé de 2 mois.

Correct! Wrong!

Dans ce cas, tu es radié·e comme demandeur·euse d’emploi pendant ta période de maladies. Tu conserves cependant ton droit aux allocations familiales. Le délai d’un an est alors prolongé de la durée de la période de maladie. Après la fin de la maladie, tu dois toutefois te réinscrire comme demandeur·euse d’emploi dans les 5 jours ouvrables sinon tu perds le droit aux allocations familiales pour toute la durée de la période de maladie.